Ça se passe chez LaBigAddress

Top 5 des outils à chouchouter pour sa com’

Quels sont les outils à privilégier pour votre communication ? Description de notre top 5.

On vous livre notre top 5 des outils à prendre en compte dans votre communication globale.

 

1/ Le storytelling

Le storytelling est l’art de raconter une histoire à des fins communicationnelles. Il est très utile, car votre histoire mérite d’être valorisée. Pensez à ce que pourrait apporter votre parcours, vos valeurs, votre vision du travail ou tout simplement le côté humain, dans votre communication.

Les « consommateurs » sont de plus en plus des « consom’acteurs ». Plus qu’un produit ou un service, la plupart des (futurs) clients recherchent un état d’esprit ou une éthique, et ce sont exactement ces points que vous devez valoriser, au travers d’histoires. Pensez à toutes ces marques qui investissent dans une communication autour de l’éthique, de l’éco-responsable, et qui vous séduisent par leur univers à chaque publicité.

Valorisez votre actu sous forme d’histoires, parlez de ce qui se passe en « coulisses », de vos défis, ambitions, de vos réussites et pourquoi pas de vos échecs qui ont été des occasions d’apprentissage. Vous n’êtes pas qu’une simple marque, et vous devez ainsi conquérir le cœur de votre audience.

 

2/ Le contenu

Trop d’entreprises ou de start-up font aujourd’hui l’impasse sur le contenu. C’est une erreur. Alimenter régulièrement votre site internet en contenus divers est l’une des bases pour être visible :

  • Premièrement, car cela vous permet de donner vie à votre activité en ligne. Un site avec des actualités régulières est toujours préférable à un site où la dernière actualité remonte à 6 mois ou pire, quelques années en arrière. Tout l’intérêt réside dans le fait d’attiser la confiance de vos prospects ou clients.
  • Deuxièmement, le contenu régulier vous place en tant que spécialiste dans votre domaine. Le but est de démontrer que vous êtes actif mais aussi et surtout que vous connaissez votre sujet.
  • Troisièmement, car vous doublez voire triplez vos chances d’obtenir du trafic supplémentaire sur votre site internet. Le contenu aiguise votre référencement sur Google (à condition d’utiliser les bons mots-clés) et sera partagé sur les réseaux sociaux par les personnes intéressées, surtout s’il est à valeur ajoutée.

Pensez aux actualités, articles, livres blancs, témoignages ou encore aux études.

 

3/ La vidéo de présentation

Savoureux mariage entre storytelling et contenu, la vidéo de présentation est un outil à chouchouter !

Si vous aviez le choix entre lire un pavé de texte ou lire une vidéo de moins de deux minutes pour découvrir une entreprise, que choisiriez-vous ? On peut affirmer avec certitude que plus de 50 % des consultés choisiront la vidéo. C’est un avantage. La vidéo de présentation fera découvrir, en plus de ce que vous proposez, votre univers avec votre charte graphique, votre état d’esprit, ainsi qu’une mise en situation directe pour le spectateur. Une vidéo de présentation bien construite attise également la confiance des prospects, et c’est là tout l’enjeu de votre démarche.

Vous avez un univers qui vous est propre est qu’il est bon de valoriser. Préparez un argumentaire hyper-synthétique, et choisissez votre support. Vous travaillez dans le domaine du service ? Le motion design semble être une bonne option pour contextualiser au mieux vos propositions. Vous souhaitez au contraire valoriser votre/vos produits ? Un focus filmé sur vos produits ainsi qu’une mise en situation peuvent être un bon choix. Rien ne vous empêche de mixer motion-design et parties filmées en fonction de votre capacité à fournir des images filmées pertinentes ou non.

Utilisez cette vidéo sur la page d’accueil de votre site ainsi que sur vos réseaux sociaux. Vous pouvez également penser à réaliser une campagne de notoriété sur les réseaux sociaux avec votre vidéo, par le moyen du sponsoring ciblé.

 

4/ Les réseaux sociaux

Ils sont désormais incontournables dans toute stratégie de communication, et pour cause. Les réseaux sociaux vous permettent de développer votre propre communauté et de la fidéliser. C’est aujourd’hui un canal puissant de com’ puisque vos posts s’intègrent dans le « réflexe journalier » des usagers des réseaux sociaux.

Cet investissement (en temps ou financier) est nécessaire, car aucun autre outil n’est aujourd’hui aussi performant pour fédérer une communauté autour d’une marque.

Les réseaux sociaux sont néanmoins chronophages car ils nécessitent du contenu régulier pour l’alimenter, une stratégie éditoriale solide ainsi que des visuels à la charte. Une veille sur votre (future) communauté et des bilans statistiques vous permettront également d’aiguiser votre communication pour les futurs posts.

C’est la raison pour laquelle nous utilisons le terme « investissement ». Avant toute création de compte sur les réseaux sociaux, assurez-vous d’être bien préparé afin de ne pas créer l’effet opposé de celui escompté. Ou, vous risqueriez de passer pour une entreprise morte au lieu de démontrer tout votre dynamisme et engagement dans votre secteur.

Pensez surtout à la fameuse question « je peux vous retrouver sur les réseaux sociaux ? ». Réfléchissez bien à votre argumentaire pour justifier le fait de ne pas y être présent… Oui vous êtes un peu bloqué, désolés. En même temps, si vous suivez nos quatre autres conseils dans cet article, vous devriez pouvoir les alimenter, vos réseaux sociaux ;)

 

5/ Les influenceurs

Les influenceurs rassemblent l’audience la plus adaptée à votre marque, et que vous mettriez probablement des mois voir des années à toucher. Ils deviennent les porte-paroles de votre produit/service sur les réseaux sociaux. Ils sont de merveilleux atouts pour faire découvrir vos prestations mais aussi pour acquérir de la notoriété.

Il faut le dire, les influenceurs sont tendance, et de plus en plus sollicités par les marques pour en faire la promotion. C’est un fait qui n’est pas sans conséquence, puisque les exigences des influenceurs ont augmenté ces dernières années, et vont de pair avec la taille de leur communauté.

C’est pour leurs rétributions moindres que les micro-influenceurs séduisent davantage les grandes marques et les TPE/PME. Leur nombre d’abonnés (généralement entre 2 000 et 40 000) est d’ailleurs bien souvent très performant en termes de taux d’engagement. Les marques préfèrent ainsi compter sur plusieurs micro-influenceurs qu’un influenceur. Pour choisir « votre » ou « vos » influenceurs, cherchez sur les réseaux sociaux ceux qui correspondent le mieux à vos cibles finales. Mots-clés utilisés, posts et rapide tour de leurs abonnés vous orienteront assez rapidement sur le type d’audience de chaque influenceur.